B1 –> B2

Saison 3, Unit 9

16
Classe 1 : Aujourd'hui, nous avons appris...

Contenus

1/ Presentations : brise glace (jeu pour apprendre à se connaitre)

2/ Observez le titre “Nourrir son quotidien” p.173: qu’est-ce que ça veut dire? Comment peut-on nourrir son quotidien? quels sont les mots qui vous viennent a l’esprit quand vous entendez ce titre? De quoi pensez vous que l’on va parler pendant cette session?

Dans cette dernière unité, nous parlerons du quotidien et des manières de l’améliorer. Nous parlerons des habitudes de la vie courante (manies, pratiques et styles de vie). Différentes manières de nourrir son quotidien et de s’évader seront également abordées, notamment les plaisirs culinaires, la lecture, la marche à pied, ainsi que des concepts novateurs (le « wasbar » etc).

2/ Observer l’image et decrivez-la, répondez aux questions.

3/ Objectifs: introduire le thème global de l’unité : le quotidien et les manières de le vivre ou de l’enrichir.

4/ Vocabulaire: une laverie, une machine à laver, un panier à linge sale, faire sa lessive, laver son linge / ses vêtements / ses fringues (fam.) ; faire tourner une machine (fam.) ; patienter ; lire le journal ; avoir une pile de linge à laver ; une corvée (fam.) ; ne pas posséder de machine à laver ; une machine en panne.

5/ Questions: « Quelles “corvées” gérez-vous au quotidien ? » ; « Comment faites-vous pour qu’elles prennent moins de temps ? ».

CORRIGÉ

  • La photo reflète les tâches du quotidien. Ici, il s’agit de la lessive, mais on peut aussi citer le ménage, la vaisselle, l’entretien du jardin, les courses, la cuisine, les rendez-vous chez le docteur pour les enfants, etc. La photo reflète également les moments où on peut prendre du temps pour soi (en lisant le journal, par exemple).
  • Le wasbar est une combinaison entre un bar et une laverie. On peut y faire sa lessive en buvant un verre.
  • Proposition de réponse: Moi, pour améliorer mon quotidien, je suis devenue adepte du concept « Drive » : le supermarché reçoit ma liste de course et me prépare mes courses.

6/ S’INFORMER Pages 174-175

Objectifs: Introduire deux sens du mot-clé « quotidien » : les besoins physiologiques et les habitudes quotidiennes.

Bien dans son assiette ! Page 174

// Bien dans ses baskets : être à l’aise.

Le Huffington Post est un journal d’information gratuit, d’origine américaine, édité exclusivement sur Internet, créé en 2005 et décliné dans plusieurs pays.

N1 p.174

CORRIGÉ

  1. On voit un repas « sain » : une assiette avec du poisson et des petits légumes, et une salade d’épinards et un morceau de pain.
  2. Il s’agit d’un texte rédigé par un grand chef cuisinier, Marc Veyrat, qui propose des solutions pour manger bien et à un prix raisonnable.

+ de Culture

Originaire de Haute-Savoie, Marc Veyrat est un chef étoilé français. Ce cuisinier très créatif utilise des herbes aromatiques, des racines et des fleurs sauvages comestibles des Alpes. Il allie les traditions régionales à des techniques de cuisine modernes. Il a créé le premier fast-food biologique de produits de terroir en bocaux.

N 2 p.174

CORRIGÉ

  1. C’est Marc Veyrat, grand chef cuisinier, qui s’exprime dans cet article.
  2. Selon lui, l’alimentation quotidienne, la « cuisine de tous les jours » (l.7-8) a été « laissée aux multinationales de l’alimentation qui pensent à l’argent avant de penser au coeur » (l.12-14) en vendant des plats tout prêts conçus avec des aliments de mauvaise qualité.
  3. La cuisine française, c’est une cuisine qui nourrit, qui est saine et agréable au goût (« le travail avec des produits du terroir local, avec des producteurs et des paysans locaux pour amener du produit bon, sain, biologique et doté d’une véritable valeur nutritive » l.22-27).
  4. En tant que chef cuisinier, il souhaite rendre accessible à tous une alimentation de qualité au quotidien. Pour cela, il s’engage à « amener dans la rue une cuisine cuisinée, mijotée, avec l’art de la cuisine française, avec un objectif : mieux manger pour mieux vivre » (l.57-61) et à offrir « uniquement des produits du terroir, des produits français, biologiques ou naturels » (l.62-64).
  5. Il défend son point de vue en insistant sur le fait qu’ « on ne doit pas tricher » (l.17) avec l’alimentation. En tant que chef, il considère qu’il n’a « pas le droit de laisser le marché » (l.19) de l’agroalimentaire aux multinationales. Se nourrir au quotidien ne doit pas seulement être une question économique, mais aussi une question « philosophique et intellectuelle » (l.42). Il promeut « son engagement » (l. 57), en répétant ses idées à plusieurs reprises (« leitmotiv » l.62) et invite tous les acteurs du secteur alimentaire à faire « cet effort » (l.65-66).

Devoirs

Les devoirs du jour :

N.3 p.174 + Lire le Point Info p.174

23
Classe 2 : Aujourd'hui, nous avons appris...

Devoirs

Les devoirs du jour :

30
Classe 3 : Aujourd'hui, nous avons appris...

Devoirs

Les devoirs du jour :

7
Classe 4 : Aujourd'hui, nous avons appris...

Devoirs

Les devoirs du jour :

14
Classe 5 : Aujourd'hui, nous avons appris...

Devoirs

Les devoirs du jour :

21
Classe 6 : Aujourd'hui, nous avons appris...

Devoirs

Les devoirs du jour :

4
Classe 7 : Aujourd'hui, nous avons appris...

Devoirs

Les devoirs du jour :

11
Classe 8 : Aujourd'hui, nous avons appris...

Devoirs

Les devoirs du jour :

Leave a Reply